Les traditions
 



Samain

Dès le 25 octobre, la Samain commence. On ne peut plus vivre à la seule lumière du soleil. Le soir venu, dans chaque village, le druide éteint le feu et allume un nouveau grand feu de chêne en frottant les branches jusqu'à ce qu'elles s'enflamment. Chaque chef de famille repart avec une braise bien rouge afin d'allumer un nouveau feu en sa demeure. Les animaux sont rentrés des pâturages, les moissons sont ensilées. C'est le début de la saison du cidre. Après la cueillette du gui, la grande fête réunit tout le village à l'aube de ce nouvel hiver. Les convives portent des tenues effrayantes pour conjurer les mauvais esprits.

Au soir du 31 octobre, il convient d'honorer ses ancêtres décédés. L'année Celte se termine. Il convient en cette nuit de Samain de laisser dans le jardin, aux côtés d'une bougie allumée, quelques nourritures comme des pommes ou un velouté de citrouille pour les âmes des défunts.
On sème de l'épeautre dans une soucoupe le 4 décembre. Cela représente les prémices de la moisson. La soucoupe ornera la table et doit être conservée jusqu'à la fête de l'Imbolc le 02 février si possible.


 

Arthan - Le solstice d'hiver

Le 21 décembre est le jour le plus court de l'année. On célèbre ce jour en brûlant une bûche de chêne ou de pin. Une braise servira à allumer des bougies et on gardera une partie de cette bûche qui servira à allumer la bûche de l'année suivante.Le sapin qui garde sa verdure même durant les hivers les plus rigoureux est fêté : renouveau, sève qui commence à remonter dans les branches. Il est temps de le décorer, de créer des couronnes de houx et de déposer des cadeaux à son pied. Les décorations seront naturelles : pommes, noix et petits biscuits seront suspendus au sapin. Vous ajouterez des guirlandes de boutons de roses séchées et des bâtons de cannelle.

Noël vient du gaulois noio = nouveau, du latin Natalis (dies) et de hel = soleil.
Cela signifie nouveau soleil et correspond à la renaissance du soleil au moment du solstice d'hiver. Cette fête a lieu le jour du solstice d'hiver. C'est en effet à partir de cette date que les jours se rallongent : le soleil renaît. Noël est la fête du soleil !


 

Le gui

C'est une plante sacrée. Lorsque des ennemis se rencontrent sous le gui dans la forêt, ils déposent leurs armes et observent une trêve jusqu'au lendemain. C'est de là que provient cette ancienne coutume de suspendre une boule de gui au plafond et d'y échanger un baiser en signe d'amitié. Un homme doit embrasser toute jeune fille qui, sans s'en rendre compte, se trouve par hasard sous une gerbe de gui suspendue au plafond. Un baiser échangé sous le gui par un couple d'amoureux est interprété comme une promesse de mariage, tout en se voulant un présage de bonheur et de longue vie.

Un drap blanc est étendu au pied du chêne pour récupérer le gui. Le druide le coupe avec sa serpe d'or en criant : "A Ghel an Heu" ce qui signifie "Que le blé lève" et non pas comme on le dit aujourd'hui "Au gui l'an neuf" ! Chacun repart avec un brin de gui et le ramène en sa demeure comme porte-bonheur.

Imbolc

Fête du retour de la lumière, du réveil de la terre et de la Lune. Les jours rallongent. Cette fête symbolise les prémices du printemps. C'est le temps de l’apparition des perce-neige, la naissance des agneaux et des chevreaux et le début de la lactation chez les femelles et les premières sorties des abeilles. Il convient de planter des semences avec les enfants. Il faut aller découvrir les premiers signes du printemps dans la forêt et faire de grands feux dans le jardin pour le nettoyer du bois mort. Passer des flambeaux dans les buissons, dans les herbes mortes et dans les branches d'arbres pour détruire les larves des insectes.

Le 01 février, on offre des œufs colorés, c'est un hommage à la fertilité et à la fécondité. L´œuf est le symbole de la prospérité et de la puissance créatrice de la vie et du renouveau.

Eiler - L'équinoxe de printemps

La nuit du 21 mars au 22 mars sera celle de la nouvelle Lune. Elle est particulière car dès cette nuit la durée du jour sera égale à celle de la nuit. La terre chauffée par le soleil se réveille. Il est bien d'aller découvrir l’évolution de la nature jour après jours écouter le chant des oiseaux et les observer s’affairer, reconnaître le chant des oisillons, planter des graines et travailler dans le jardin.
Pour commémorer cette journée, on prélèvera dans la nature quelques belles brindilles d'arbres et d'arbustes avec des bourgeons, on les mettra dans un vase rempli d'eau et on les décorera avec de jolis rubans.

Beltaine

C'est la deuxième fête la plus importante, après Samain dans la tradition celtique. Cette fête marque le passage entre la période obscure et la période claire de l'année. C'est le retour des beaux jours, la renaissance de la nature. Le rite principal de Beltaine est de faire passer les troupeaux entre deux feux afin de les purifier et attirer la bienveillance des dieux.

Les garçons iront chercher le mât ou "Mai" pendant la nuit du 30 avril. Il sera dressé le matin du 01 mai après que les Compagnes de la Belle de Mai l’aient soigneusement décoré d’une couronne de feuillage spiralée de lierre, fleurie et enrubannée de 12 rubans arc en ciel qui, d’une part la retiennent depuis le sommet et, d’autre part, pendent jusqu’au sol où 12 danseuses pourront les tresser lors de la danse des Rubans. Ces rubans symbolisent les 12 constellations zodiacales qui se lèvent chaque mois.

Efin - Le solstice d'été

C'est de cette époque que nous vient l'expression "lune de miel". En effet, c'est à cette période que l'on récolte le miel et le mois de juin est traditionnellement le mois où l'on se marie. Il est d'usage de partager les fruits et légumes de la saison et les herbes aromatiques du jardin. Faites un pique nique pour célébrer l'été entre amis ou en famille. Le 20 juin au soir, la veille du solstice, laissez dehors du miel et du lait pour les Dieux.

Lugnasad

Fête de l'amitié et de la prospérité, l'usage des armes est mal vu. Début août, organisez des jeux autour de grands festins pour fêter les moissons et les premiers grains mûrs. Cette fête est associée au pain ainsi que tous les fruits et légumes prêts à être récoltés. Traditionnellement, on consomme du pain ou un produit des premières récoltes. Symboliquement, on jette de temps en temps des morceaux de pain dans un grand feu. Vous pouvez vous promener dans les champs, les vergers, près des lacs ou des puits. Confectionnez aussi des décorations avec des épis de blé et conservez des grains pour la Samain.

Elfed - L'équinoxe d'automne

Dès cette nuit la durée du jour sera égale à celle de la nuit. Il est temps de fleurir les tombes, de faire du vin, de la bière et de ramasser des cosses, des feuilles et des brindilles dans la forêt. Ne délaissez pas votre jardin. Il doit être nettoyé. Terminez de récolter tout ce qui peut encore l'être et partagez votre abondance avec vos voisins sans jardin. C'est aussi le temps d'honorer les personnes âgées par un repas. Le chemin de table sera de saison avec des bouquets de brindilles et de feuilles séchées que vous aurez confectionnés.