OPUS OPES OPUM
 
         
     

Judas

L'Eglise a établi, de façon traditionnelle, que Judas avait trahi Jésus.

La contradiction vient d'un manuscrit de 66 feuilles de papyrus découvert dans les années 1970 dans le désert de Haute-Egypte, près de Mynia, où il est resté enfoui pendant plus de 1 600 ans; conservé grâce à la sécheresse. Sa restauration, engagée en 2001 par la Fondation Maecenas de Bâle (Suisse) et la National Geographic Society, a consisté à reconstituer un puzzle âgé de quelque 1 700 ans et de près de 1 000 pièces.

C
e manuscrit, en langue copte, est la traduction d'un texte grec composé entre 150 et 180 de notre ère. Il serait la confession de foi d’une secte des héritiers de Caïn. Il comprend 26 feuilles de l'évangile de Judas, datant du IVème siècle; apocryphe c'est à dire non reconnu par l'Eglise.

L
a traduction de ce document révèle que Judas a livré Jésus aux romains à la demande de celui-ci. Il savait qu'une fois jugé, condamné à mort et crucifié, il accomplirait son destin; mourir pour sauver l'humanité. Débarrassé de son enveloppe charnelle, Jésus quitterait ce monde imparfait créé par un dieu qui est inférieur au dieu véritable et il retrouverait son essence divine. Tel est l'essentiel du message contenu dans l'évangile de Judas.

S
a traduction en langue anglaise a été rendue publique par la National Geographic Society au début d'avril 2006. Pour en savoir plus, consultez le site de la National Geographic Society, le texte en copte et en anglais.

Accueil
Da Vinci Code
Judas
La chandeleur
Les cloches
La croix
Noël
Pâques
La saint Jean
Les saints de glace
La toussaint
L'épiphanie
Le gui
   
  à suivre...